Où est situé le supermarché des 400 COOP ?

Le supermarché Les 400 COOP se situe au 65 boulevard Charonne  75011 Paris, à proximité des métro Nation, Avron et Alexandre Dumas. (Ligne 2)

Quelles seront les horaires d'ouverture du supermarché coopératif ?

Spécial Feu qui couvre
DU LUNDI AU VENDREDI 10H45 > 14H15 /16H>19H
SAMEDI : 9H > 19H
DIMANCHE : 10:15 > 12:30

Fermé les jours fériés

Est-ce que je suis vraiment obligé d’effectuer un créneau pour pouvoir y faire mes courses ?

Oui. Chacune, chacun d’entre nous doit s’impliquer régulièrement. Nous sommes évidemment attentifs aux cas particuliers et aux aménagements nécessaires. Ainsi, les empêchements pour cause de handicap, d’arrêt maladie, de congé maternité, de naissance sont pris en compte tout comme le fait qu’après 70 ans on peut être dispensé de service.

Toutefois, chaque coopératrice/coopérateur à jour de ses services, peut parrainer une/un « rattaché.e », qui qu’elle/il soit, membre de son foyer ou non. Il, elle aura le droit de faire des courses, au magasin ; Mais sans aucun droit de vote ni d’intervention en assemblée générale. Et en faisant preuve, bien sûr de bienveillance vis à vis des bénévoles qui effectuent leur service au magasin.

Est-ce que le bénévolat est légal en France pour des activités de ce type ?

C’est une bonne question ! Elle a nécessité deux ans de travail pour débrouiller une situation juridique inédite. La réponse obtenue par Marco, l’avocat de La Louve, est positive. Le projet appartient à la sphère de l’économie sociale et solidaire (ESS), qui est en train de se structurer sur le plan légal. Les4OOCOOP, tout comme La Louve sont emblématiques d’une nouvelle façon de produire et de consommer, qui est soutenue par les pouvoirs publics.

Peut-on coopérer à deux ?

Bien sûr ! Chaque coopératrice/coopérateur, peut parrainer une personne de son choix (ami.e, collocataire, amoureux.se, voisin.e, etc.). C’est son « rattaché.e ».
Un.e « rattaché.e » a le droit de faire des courses, au magasins;
Un.e « rattaché.e » a le droit le droit de remplacer le coopérateur pour faire son créneau. [Et doit faire preuve, bien sûr, de bienveillance vis à vis des bénévoles qui effectuent leur service au magasin.]
Mais le.la « rattaché.e » n’a pas le droit de voter ni d’intervenir à l’assemblée générale.

Est-ce que je suis vraiment obligé d’effectuer un créneau pour pouvoir faire mes courses ?

Oui. Le créneau est l’engagement qui lie chacun.e à la coop et lui permet de vivre.
Nous sommes évidemment attentifs aux cas particuliers. Les personnes en situation de handicap, en arrêt maladie, en congé maternité, etc., ou encore celle qui ont plus de 70 ans peuvent être dispensées de service, de façon durable ou provisoire.
Mais on peut quand même partir en vacances ! Il suffira pour cela de “geler son compte” et à son retour, de faire un créneau pour régulariser sa situation.
Si besoin, on peut être remplacé par son « rattaché.e ». (faire un lien vers le paragraphe spécial pour le rattaché

Combien de temps dure un créneau ?

Un créneau, c’est une plage de travail de trois heures par mois (ou son équivalent : un créneau jugé plus dur (tôt le matin, avec livraison, etc.) peut de fait durer moins longtemps).

Soit 13 plages de services par an.

Comment savoir ce qu’il faut faire pendant mon créneau ?

Il est nécessaire d’assister à une formation « BISE » (Bienvenue à l’Initiation au Savoir Essentiel).
Durant deux heures, on vous expliquera les bases du fonctionnement du magasin : ouverture du magasin, réceptions de produits, fonctionnement des caisses…
Cette formation comptera comme votre premier créneau.

Puis-je faire plus que mon créneau?

Avec plaisir !
Pour celles et ceux qui veulent devenir membres actifs et s’impliquer plus avant, les chantiers sont multiples et variés : comptabilité, gestion des stocks, communication, recherche de produits, référencement et distribution, nettoyage, recrutement des membres, vie du local, réflexion sur le système d’informations, le fonctionnement du supermarché, la participation des membres, les services associés au magasin…
Aujourd’hui, plusieurs groupes de travail sont en place et fonctionnent en gouvernance partagée. ( lien onglet “s’impliquer”)

Dois-je posséder une compétence particulière pour être un membre actif et participer à un groupe de travail ?

Toutes les compétences sont les bienvenues !
Nous avons besoin particulièrement de personnes ayant une expérience de la distribution, mais aussi de spécialistes du droit du travail, des relations humaines, de l’informatique, des finances, des outils de communication… Si certains viennent mettre en œuvre leurs compétences professionnelles, d’autres viennent aussi pour faire autre chose.

Dois-je obligatoirement acheter des produits pour être ou rester coopérateur ?

Non, ce n’est pas obligé mais conseillé. Trois raisons :
Un, parce que nos produits sont de qualité ;
Deux, parce qu’ils sont moins chers qu’ailleurs (c’est surtout vrai pour les fruits et légumes) ;
Trois, parce que les 4OOCOOP vivent essentiellement de la marge réalisée sur les ventes. Effectuer ses achats au magasin, c’est aussi conforter les finances de la coopérative, lui permettre de payer les charges, les loyers, etc.

Est-ce que le bénévolat est légal en France pour des activités de ce type ?

C’est une bonne question ! Et la réponse obtenue par Marco, l’avocat de La Louve (une coopérative du 18e arrondissement), est oui !
Cela a nécessité deux ans de travail pour débrouiller cette situation juridique inédite. Relevant de la sphère de l’économie sociale et solidaire (ESS), qui est en train de se structurer sur le plan légal. Les 4OOCOOP, tout comme une centaine de projet similaire en France sont emblématiques d’une nouvelle façon de produire et de consommer, qui est soutenue par les pouvoirs publics.

Quels produits trouve-t-on au 400Coop ?

Pas besoin de tout, le meilleur est suffisant !
On y trouve l’essentiel   de ce qui permet de faire la plupart de ses courses dans un même lieu.
Les produits doivent convenir, en nature et en prix, à tous les foyers, quels que soient leurs revenus ; On essaie de proposer deux références par produit pour permettre d’avoir un choix en terme de qualité et de prix.

Quels types de produits sont vendus aujourd’hui ?

Nous avons actuellement plus de 2600 références : des fruits, des légumes, du fromage, des produits laitiers, du vin, des bières, du poisson, de nombreux produits d’épicerie, ainsi que des produits ménagers et d’hygiène…

Ai-je réellement à la fois des prix bas et des produits de qualité ?

C’est notre objectif ! et on l’atteint - à condition de ne comparer que des produits…comparables (une tomate venue à maturité à la saison, cultivée en plein champ, issue de semences paysannes, vaudra évidemment plus chère qu’un légume importé, même bénéficiant du label bio, dont on ne sait dans quelles conditions il a poussé, et par qui il a été ramassé…)
Au 4OOCOOP, pas de promotions bidon, pas de prix (faussement) cassés au détriment du producteur ! Nous voulons que l’agriculteur qui nous fournit gagne sa vie dignement et nous achetons ses fruits, légumes, fromages, viandes au prix qu’il nous indique. Mais, grâce à notre marge unique de 23% sur le prix d’achat du produit (soit 18% sur le prix affiché dans le magasin), nous sommes la plupart du temps moins cher qu’ailleurs, à qualité égale. Notre politique de marge est la garantie de la transparence totale du processus : un produit acheté 1 euro est revendu 1,23€ (+ la TVA en générale de 5,5% soit 1,29€). Pas de promotions bidon, pas de prix (faussement) cassés au détriment du producteur.

Est-ce que tous les produits vendus sont locaux et de saison ?

La volonté de travailler avec des producteurs locaux fait partie des fondamentaux du projet de la coop.
Mais il faut là aussi composer avec le prix de revient, et l’impossibilité de trouver tous les produits que souhaitent acheter les coopératrices et coopérateurs dans les limites de l’Ile-de-France. Les produits exotiques figurent par exemple dans nos rayons ; mais ils ont fait l’objet d’une réflexion particulière sur les filières d’approvisionnement.

Est-ce que tous les produits sont issus de l’agriculture biologiques ?

Nos produits sont biologiques… autant que faire se peut.
Le choix résulte en fait d’une équation complexe qui prend en compte la disponibilité du produit, son prix de revient, et l’intérêt des consommateurs. Ainsi, si un producteur n’est pas officiellement étiqueté bio. mais qu’il travaille dans le respect de nos valeurs, on ne s’interdira pas de vendre son produit.
La seule décision ferme est de bannir les OGM et certains additifs chimiques. Rappelons que notre promesse est d’offrir un maximum de produits bio. À quelques rares exceptions près, tous nos légumes et fruits sont tous bio.

Comment le projet est-il financé ?

Il y a trois sources de financement principales :
Les parts achetées par les coopérateurs à leur adhésion, les ventes et les subventions publiques.
Une opération de financement participatif a aussi été menée à l’automne.
Les travaux d’aménagement ont été, en bonne partie, réalisés par des bénévoles et les achats de matériel  financés par fonds propres et subventions (Mairie de Paris et Paris Habitat).
Le supermarché vise évidemment l’équilibre financier (presque atteint en octobre 2020) mais, inscrit dans le champ de l’économie sociale et solidaire, il restera de toute façon une organisation sans but lucratif.

Quels sont les moyens de paiement?

La carte bleue, le chèque et le virement.
Vous pouvez créer un CCP (Compte de Courses Prépayées). C’est un acompte personnel que vous alimentez à l’avance, par virement, et qui sert à régler vos courses. Ce système a pour avantage de permettre au 4OOCOOP d’avoir un volant de trésorerie stable !

Qu’est devenue l’association des Ami.es des 4OOCOOP ?

L’association qui a permis de porter le projet des 4OOCOOP est aujourd’hui exclusivement constituée des coopératrices/coopérateurs, qui en sont membres de droit. Elle est plus que jamais active à côté de la coopérative, l’appuyant dans toute la dimension sociale, solidaire et d’éducation populaire qu’elle veut affirmer. C’est ainsi par son intermédiaire que le supermarché pourra proposer un jour ses services (garderie, atelier cuisine…).