La coopérative

Comment ça marche ?

« Les coopérateurs.trices font leurs courses dans un supermarché dont ils sont propriétaires et dans lequel ils travaillent 3h/mois selon des règles établies collectivement »

 

« Les coopérateurs.trices font leurs courses dans un supermarché… »

Dans ce supermarché, vous devez pouvoir y faire l’intégralité de vos courses du quotidien : produits alimentaires, frais ou secs, mais aussi produits d’hygiène et d’entretien. En tant que coopérateur.trice, vous avez votre mot à dire sur les produits qui garniront les produits du supermarché : on reprend collectivement le pouvoir sur la politique d’achat et d’approvisionnement !

Pour des raisons tant légales qu’organisationnelles ou philosophiques, ce supermarché n’est ouvert qu’aux coopérateurs.trices : bien évidemment, tout le monde peut devenir coopérateur.trice !

 

« … dont ils sont propriétaires… »

Pour devenir coopérateur.trice, il vous faut souscrire à des parts sociales du supermarché, pour un investissement de 100€. Cela fait, vous devenez propriétaire du supermarché !

Pour que l’aspect financier ne soit pas un frein à l’engagement du plus grand nombre, des exceptions quant à la souscription des parts sociales sont prévues.

 

« … et dans lequel ils travaillent 3h/mois… »

Parce que nous souhaitons que le fonctionnement du supermarché ne repose pas (ou peu) sur des personnes salariés, il nécessite l’engagement des coopérateurs.trices pour « le faire tourner » : tenir la caisse, commander les produits, les réceptionner, les mettre en rayon… Il y a tant à faire !

« … selon des règles établies collectivement »

En tant que propriétaire du supermarché, vous avez désormais votre mot à dire sur la manière dont il fonctionne, à travers les différentes instances mises en place.

Nos statuts coopératifs assurent le principe « Une personne = Une voix »

Nos valeurs

Durabilité

Favoriser les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement, en donnant la priorité à des produits durables issus d’échanges équitables. Nous donnons la priorité aux producteurs locaux, aux circuits courts, aux produits cultivés de manière écologique, aux produits de saison, à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à la réduction des emballages alimentaires via la promotion du vrac..

Solidarité

Les 400 COOP  travaille à rendre accessible l’alimentation durable au plus grand nombre. Par le biais de l’alimentation, 400 COOP sera un lieu de vie et d’échange qui permettra de promouvoir la mixité et l’entraide et de renforcer le tissu social de notre ville. Les 400 COOP favorise également la mise en place de partenariats étroits et solidaires avec ses producteurs associés.

Participation et partage

Les adhérent(e)s participent à l’ensemble des tâches nécessaires au bon fonctionnement de l’association, ils partagent leurs compétences et connaissances au service du projet collectif.

Responsabilité et convivialité

La vie de l’association implique la responsabilité de chacun(e) tout en maintenant un esprit convivial

Égalité et horizontalité

Chaque adhérent(e) dispose d’une voix lors des votes en assemblée et peut s’investir dans le projet à hauteur de ses envies et des disponibilités.

Confiance et transparence

La transparence sur toutes les activités et la confiance mutuelle sont posées en principes fondateurs.

Respect

De chacun et chacune, tout simplement.

 

Le mouvement : la Park Slope, La Louve et les initiatives sœurs

Nous n’avons absolument rien inventé : bien au contraire, nous nous inspirons de ce qu’il se fait ailleurs pour ouvrir notre propre supermarché coopératif et solidaire !

 

L’inspiration initiale vient de l’autre côté de l’Atlantique, d’une initiative née voilà plus de 40 ans maintenant : la Park Slope Food Coop de New-York. Cette « plus belle expérience sociale des Etats-Unis, très mauvaise nouvelle pour la grande distribution » a même eu droit à un film qui lui est entièrement dédié. Réalisé par un américain vivant en France, Tom Boothe, ce dernier a tout simplement décidé de reproduire l’expérience chez lui, à Paris : c’est La Louve

 

Depuis, La Louve inspire au moins une trentaine de projets, les « initiatives sœurs », à travers toute la France, ainsi qu’en Belgique, en Suisse et sûrement ailleurs encore. A des niveaux d’avancement différents, tous ces projets se retrouvent une à deux fois par an lors de « l’intercoop » pour un temps d’échange et de partage d’expériences et de bonnes pratiques : précieux, bienveillant et stimulant !

 

Un site internet est d’ailleurs dédié à ce mouvement des supermarchés coopératifs, n’hésitez pas à aller y faire un tour !

 

L’exemple de La Louve

Après un parcours inédit, les Amis de La Louve ouvrent en 2016 les portes
du premier Super Marché Coopératif de l’Hexagone !

WWW.LALOUVE.NET

ET AUSSI

Créteil, Marseille (Super Cafoutch’), Nancy, Metz, Sète, Courbevoie, Besançon, La Réunion, Orléans,
Liège (Belgique), Valencia (Espagne), Oslo (Norvège), Sion et Genève (Suisse).