Bonjour à tou.te.s !

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu être présent.e.s à l’Assemblée Générale du 24 novembre, et pour tou.te.s les curieuses et curieux qui suivent notre actualité, voici un petit résumé de l’événement.

Nous avons en réalité accueilli quatre assemblées générales ce samedi : deux consacrées à la Coopérative et deux consacrées à l’Association. Nous avions donc, dans l’ordre de passage :

  • L’Assemblée Générale Extraordinaire de la Coopérative
  • L’Assemblée Générale Extraordinaire de l’Association
  • L’Assemblée Générale Ordinaire de la Coopérative
  • L’Assemblée Générale Ordinaire de l’Association

Les festivités commencent par la préparation du local et l’arrivée des participant.e.s. Dans l’assemblée, on trouve des profils divers, réunis par des valeurs et une certaine curiosité communes. Ce sont par exemple Chantal, 64 ans, qui souhaite consommer plus éthique et local, ou Bertrand, 31 ans, attiré en plus par la dimension coopérative et l’expérience de prise de décision collective.

Chacun signe les documents d’émargement et se voit remettre un carton (deux pour les personnes portant une procuration) à deux faces : une face verte pour exprimer un vote positif, une face rouge pour exprimer une abstention ou un vote négatif.

_MG_7563
AG-cartons

Au fait, comment se déroule un vote, et quelles en sont les modalités ? Trois phases se succèdent pour chacune des résolutions soumises au vote :

  • On demande d’abord à celles et ceux qui souhaitent s’abstenir de lever un carton rouge
  • Vient le tour des personnes défavorables à la résolution, auxquelles on demande de s’exprimer à l’aide d’un carton rouge également
  • Enfin, les personnes favorables à la résolution s’expriment avec un carton vert

Chaque coopératrice et coopérateur dispose d’une voix. Pour être admise, une résolution doit rassembler la majorité des votant.e.s, c’est-à-dire 50% des personnes présentes et représentées plus une voix. Samedi, nous étions 166 au total : il fallait donc 84 voix « pour » pour qu’une résolution soit adoptée.

_MG_7730

Les premières prises de parole démarrent à 14h pile. C’est principalement Nathan qui animera les débats et votes tout au long de l’après-midi, rejoint régulièrement par l’équipe de Modération ainsi que les membres et responsables des groupes de travail spécifiques.

Les deux Assemblées Générales Extraordinaires sont rapidement expédiées : il s’agit seulement de valider formellement les changements de dénomination et de domiciliation de la Coopérative et de l’Association. Ainsi par exemple, la Coopérative « Le Panier du 12 » devient statutairement « Les 400 Coop » et prend officiellement ses quartiers au 65, boulevard de Charonne.

Vient ensuite une session d’information à propos des questions les plus fréquemment posées à propos du projet : pour quand l’ouverture est-elle prévue ? Quels produits pourrons-nous trouver à l’ouverture de coopérette, et par la suite ? Qu’en est-il de la situation financière de la Coopérative et de l’Association ? Comment s’impliquer : qui contacter pour proposer son aide, et pour faire quoi ?

🛠 A ce propos, Vincent rappelle que le groupe travaux a toujours besoin de bras supplémentaires !
Les horaires sont les suivants : les mercredis et jeudis de 18h à 20h, et le samedi de 13h à 18h. Chacun.e peut directement passer au local pour apporter son aide.

_MG_7717
_MG_7712

Un peu avant 15h, nous entamons les Assemblées Générales Ordinaires qui vont nous occuper la majeure partie de l’après-midi. Au menu, deux résolutions portant sur les « rattachés », l’installation d’un garde-manger solidaire avec la plateforme HopHopFood, la question de la représentation entre hommes et femmes dans les instances de la Coopérative, et enfin l’élection de la Présidente ainsi que des membres de la Coopération et de la Modération pour les deux structures.

1.La question des « rattachés »

La question est double et appelle deux résolutions.

  • La première concerne la possibilité pour une personne rattachée à une coopératrice ou un coopérateur de faire les courses au 400 Coop ;
  • La deuxième concerne la possibilité de partager ses trois heures de travail mensuelles avec cette même personne rattachée.

Le sujet soulève beaucoup d’interrogations parmi l’assemblée : les questions et propositions sont nombreuses. Au terme des discussions, les deux résolutions sont adoptées : chaque coopératrice et coopérateur pourra « rattacher » une personne de son choix, et cette personne pourra à la fois faire ses courses à la boutique et y travailler.

2. L’installation d’un garde-manger solidaire avec la plateforme HopHopFood

Michel Montagu, co-fondateur d’HopHopFood, vient présenter son projet devant l’assemblée. Pour la coopérette, il s’agirait d’installer un garde-manger solidaire à l’entrée de la boutique afin que les utilisateurs de la plateforme puissent y déposer leurs dons.

En réalité, cette résolution concerne uniquement l’entrée en discussion avec HopHopFood, en vue d’une éventuelle installation. Il ne s’agit donc pas d’une décision engageant la Coopérative dans l’immédiat. Pourtant, elle soulève elle aussi quelques interrogations de la part de coopératrices et coopérateurs qui s’expriment avant le vote. La résolution est cependant largement acceptée par l’assemblée.

3. La représentation équilibrée entre hommes et femmes

Le constat est le suivant : 69% des coopérateurs sont des coopératrices, mais, pour le moment, la composition de la Coordination ainsi que de la Modération de la Coopérative respectent un modèle de parité 50/50 entre hommes et femmes.

La question est donc de savoir s’il faut répercuter la proportion globale de la Coopérative sur la composition des organes : dans ce cas, nous aurions pour la prochaine élection 7 femmes pour 3 hommes. L’idée fait débat : parmi les coopératrices et coopérateurs qui s’expriment, certain.e.s font valoir que les femmes seront moins représentées si la proportion venait à se renverser, ou que la question du genre doit s’effacer au profit de la motivation et des compétences de chacun.e.

L’abstention est relativement forte et la résolution est rejetée faute de majorité : il manque deux voix pour atteindre les 84 nécessaires.

4. L’élection de la Présidente et des membres de la Coordination et de la Modération

Dans l’ordre prévu des Assemblées Générales, nous commençons par élire les instances de la Coopérative et en premier lieu, sa nouvelle Présidente. C’est donc désormais Yannick qui assurera ces fonctions : bravo et merci à elle !

Yannick

Le renouvellement des membres de la Coordination et de la Modération est un renouvellement partiel : celles et ceux qui souhaitent rester le peuvent. C’est un processus qui se déroule en deux temps : une partie des nouveaux membres est élue, l’autre est tirée au sort. Les deux étapes se répètent pour les deux organes, à l’issue des votes et désignations nous avons donc deux nouvelles équipes composées d’anciens et nouveaux coordinateurs et modérateurs.

DSC00139
DSC00129 (1)

Enfin, avec l’accord unanime des coopératrices et coopérateurs, les organes de l’Association – Présidence, Coordination et Modération – sont calqués sur ceux qui viennent d’être élus et désignés au sein de la Coopérative.

A l’issu de quatre heures de discussions et de vote, l’assemblée générale se termine par un temps d’échange et de partage autour d’un buffet. Certain.e.s d’entre nous, que nous remercions bien fort, se sont mis.e.s aux fourneaux pour l’occasion !

A très bientôt 👋

Comments are closed.